About


Distillé en Angleterre, raffiné en France

 Ancienne résidence du compositeur classique Georges Bizet, le Carmen s’impose rapidement comme un lieu emblématique de la nuit parisienne dès son ouverture en 2011. Pourtant, seul les initiés savent que le Carmen produit aussi sa propre gamme originale de gins infusés. Souhaitant explorer le potentiel de cette spécialité anglaise, le Carmen a développé plus de 40 infusions.

 L’infusion du gin est comparable à la création d’un nouveau parfum. À en juger par les fameux nez parisiens, l’art du gin semblerai donc parfaitement adapté à la sensibilité française.

 Mais comment ajouter la ‘French touch’ à ce produit typiquement anglais ?

 Au cours de l’été 2015, l'équipe du Carmen  se lance dans une série d’expérimentations dans le cadre de l’élaboration de formules aromatiques. Le succès de leurs concoctions est tel que cette année, le Carmen décide de mettre ses cinq infusions phare sur le marché.


 De la graine à l’alcool

L ’élaboration du gin Carmen commence par la distillation d’un moût de blé fermenté pour obtenir l’alcool de base. La graine, d’une qualité supérieure et provenant de l’est de l’Angleterre, est fermentée puis distillée de nombreuses façons y compris dans un alambic à colonne moderne et un alambic charentais datant de plus de 100 ans. L’alcool qui en résulte est raffiné et doux, aux arômes subtils d’herbe et de foin.


 La réalisation d’un London dry gin

 L’étape suivante consiste à la réalisation d’un London dry gin classique grâce à une deuxième distillation. Des plantes sélectionnées avec soin sont d’abord macérées dans l’alcool de blé distillé afin de faire ressortir le parfum emblématique du gin. Au bout de 8 heures, le mélange est transféré dans l’alambic charentais et réchauffé à feu doux jusqu’à obtenir une vapeur qui se condense à nouveau en liquide. Ce processus aide à renforcer les arômes botaniques tels que les baies de genièvre, traditionnellement associés aux London Dry gins. Une fois expédié en France, il agit comme base avec laquelle le Carmen développe ses propres infusions.


 Le raffinement à la française

 Chaque recette se caractérise par un équilibre de saveurs unique obtenu par les proportions des ingrédients utilisés et le temps d’infusion qui peut aller de quelques heures, à plusieurs jours. Une fois arrivé à Paris, le gin London dry est infusé, filtré et mis en bouteille au Carmen, tout en conservant sa couleur naturellement limpide. .

Toutes les infusions sont réalisées avec des épices et des fruits naturels, sans aucuns additifs ni conservateurs.